ATELIER SCIENTIFIQUE - ANGLAIS  2020-2021

 

Toujours à la manière d'un blog, les articles les plus récents seront publiés en haut de page.

L'atelier sciences-anglais est co animé par M Bancel (physique-chimie) et M Borg (anglais). Les enseignants proposent de découvrir des principes physiques et chimiques au travers d'expériences scientifiques réalisées en anglais. Pour les élèves de 3ème qui présenteront un oral au DNB, il est possible de choisir une de ces expériences, et il est aussi possible de présenter son oral en anglais. 

Cette année, 20 candidats se sont déclarés intéressés par l'atelier. Devant l'impossibilité de les départager, nous avons retenu toutes les candidatures !

 

Séquence 2 du 16.10.2020 : En attendant l'arrivée de la commande de matériel qui nous permettra de poursuivre sur le magnétisme, nous avons reproduit l'expérience de Newton en 1666 concernant la décomposition de la lumière blanche.

Première observation de la lumière du "jour" passant au travers de 3 trous dans du carton devant la vitre. Ensuite, décomposisition du faisceau de 3 lumières colorées obtenues au vidéoprojecteur. On arrive à montrer que la lumière blanche possède 3 composantes essentielles : red green blue.

Ci-dessous, mélange des 3 composantes primaires RGB avec une lampe à miroirs :

 

Séquence 1 octobre 2020 : 

Sur le thème "dois-je croire à tout ?", nous avons visionné une vidéo fake sur youtube. L'auteur prétendait que l'on pouvait éclairer diverses lampes avec un montage électrique à base de pommes de terre. Nous avons reproduit le montage :



L'auteur évoquait le magnétisme des pommes de terre qui devaient être orientées vers le nord (photo ci-dessus, critère repecté par 2 groupes sur 4), il évoquait la variété BINTJE préférée aux autres variétés pour un gain de 20%, il évoquait des fils en tire-bouchon pour davantage d'efficacité.

Nous devions obtenir une tension électrique de 12V mais nous n'avons obtenu que 4 V pour chaque groupe malgré le respect ou non des critères de l'auteur.

Dans la séance suivante, nous avons reproduit le montage mais avec des kiwis en surplus du réfectoire. 

A nouveau, nous avons obtenu une tension électrique proche de 4V

En conclusion, nous avons pratiqué la même démarche que Luigi Galvani, physicien italien qui a commis l'erreur de penser que les êtres vivants possédaient de l'électricité animale. La bonne interprétation a été apportée par un autre italier, Alessandro Volta, qui a montré que l'électricité venait de l'association de 2 métaux différents, et a construit une pile en 1800.

Accueil - Copyright 2008 - 2009 collège Louis Germain. ADMIN
IP: 18.232.146.10
Conception du site: e-Bancel