AET Gaspillage Alimentaire - Mme Albertini 2016 

 

Le consommateur est le premier gaspilleur mais il n'en a pas conscience.

L'objectif éducatif de cette action a été  de sensibiliser les jeunes collégiens et leurs parents à l’impact du gaspillage sur l’environnement, d'amener les jeunes à la réduction du gaspillage alimentaire et de prendre conscience des solutions possibles.

 On appelle gaspillage alimentaire le fait de jeter des denrées alimentaires, entamées ou non, qui auraient pu être consommées. Le gaspillage alimentaire se produit tout au long de la chaîne d’approvisionnement, de la production agricole à la consommation.

 À l’échelle mondiale, un tiers de l’alimentation produite serait jetée avant d’être consommée.

 En France, sur l’ensemble de la chaîne de production, le gaspillage alimentaire représente en moyenne 270 kg par individu et par an !

 Devant ces constats alarmants, chacun doit s’interroger sur son comportement. 

 

 

 Cette action s'est déroulée en plusieurs étapes :


 - un atelier animé par les membres de l'association CLCV ( consommation, logement et cadre de vie ) au cours duquel les élèves de 5e ont répondu à un questionnaire sur leurs habitudes alimentaires à la cantine du collège.

Voici les résultats de cette enquête : Lien vers le fichier >> questionnaire CLCV (pdf) <<

ou voir les photos ci-dessous (cliquer sur la miniature pour agrandir)

 

 

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Des élèves volontaires ont réalisé des pesées de restes de repas servis à la cantine.

Ils ont constaté que 25 à 30 % de la nourriture servie est jetée.

Lien vers le fichier >> pesées des repas (word) <<

ou voir les photos ci-dessous (cliquer sur la miniature pour agrandir)

 

 

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Les élèves de 5°2  ont proposé des recettes pour accomoder les restes de repas à la maison.

Les élèves de 5°1 ont réalisé des affiches pour sensibiliser les collègiens à ce gaspillage alimentaire qui nous concerne tous.

L'ensemble des réalisations est sous forme de livret.       

Lien vers le fichier >> livre de recettes (pdf) <<

ou voir les photos ci-dessous (cliquer sur la miniature pour agrandir)

 

 

 

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Les bénévoles de l'association St Jean environnement, ont animé des ateliers pendant la pause méridienne :

-  sur les habitudes alimentaires des adolescents et leurs goûts alimentaires.

- sur l'équilibre alimentaire et la nécessite de consommer tous aliments.

- sur la gestion des déchets ( notion de tri / recyclage )

 

Au cours des échanges, des propositions pour limiter le gaspillage à la cantine, ont été faites :

Se servir soi même pour prendre sa portion,ou choisir les portions : petite, moyenne, grande.
 
Améliorer la qualité, Possibilité de reprendre des entrées à la place du plat.
 
Donner à ceux qui ont faim pour ne pas gaspiller.
 
Possibilité de prendre une entrée + un plat.
 
Donner les restes à des animaux. 
 
Ne pas mettre trop de sauce car la sauce gâche le repas.
 
Plus de poisson :  pour les végétariens ou ceux qui ne veulent pas de viande.
 
Trier les déchets.

Une meilleure présentation des plats. 

 

 

 Voici quelques photographies des ateliers de ST Jean Environnement

 

 Cliquez sur les miniatures pour les agrandir

 

 

Le club journal a également participé activement au projet avec son édition spécial:

 

" HALTE AU GASPILLAGE ALIMENTAIRE  "

 

 

http://www.louisgermain34.com/college-louis-germain-CDI.php

 

 

 Les élèves du club vidéo, animé par Aurélien Delange du centre jeunesse de St Jean de Védas, ont visité l'UPC, l'unité de production culinaire.

L’UPC est une unité de fabrication des repas départemental au service des collèges. Ils ont une réelle volonté de service public. Actuellement l’UPC fournit 4800 repas/jour; cette unité se situe à Fabrègues. Le pain servi,  provient du Fournil de ST Jean de Védas.

Les élèves ont réalisé un document vidéo montrant les installations ainsi que les règles d'hygiène très strictes que l' UPC respecte. 

Le moment critique de la chaine de fabrication : la cellule de refroidissement. Entre 0 et 10°C, il n’y a pas de développement microbien mais entre 10 et 63°C, il y a prolifération. Les plats cuisinés ont des températures de 65, 80 ou 100 °C. Ils doivent être refroidis en moins de deux heures et il y a traçabilité du refroidissement avec des mesures constantes en début et fin de cycle pour chaque lot. Tout cela pour éviter une intoxication alimentaire.

Les repas au collège sont de bonne qualité mais ne conviennent pas tous les jours à nos adolescents .

Comment faire évoluer ce constat ? Voir enquête CLCV .

 

 

 

 

Le 6 juin , les travaux des élèves ont été exposés au collège

                 Membres de la CLCV                    Membres de St Jean Environnement

 


Les parents visualisant le document sur l'UPC.

 

Les élèves de 5°4 ont participé à deux ateliers animés par les membres de la CLCV, pour réaliser des affiches de sensiblisation  au gaspillage. 

 

 

Merci à tous les élèves et à toutes les associations ayant participées au projet.

 

 

Accueil - Copyright 2008 - 2009 collège Louis Germain. ADMIN
IP: 54.166.205.242
Conception du site: e-Bancel